ART /

Of shifting shadows

/

Gita Hashemi

2000

Of Shifting Shadows est le récit croisé de Bita, Mina et Goli, trois femmes qui ont vécu la Révolution Iranienne de 1979. Compartimentée en trois espaces, avec celui de l’auteur en plus, l’interface délivre les témoignages de chaque personnage selon un découpage en douze segments et présente des histoires passées, présentes, poétiques et subversives qui couvrent les thèmes de l’exil, l’aliénation, le traumatisme social, les entrecroisements de l’histoire individuelle avec l’histoire culturelle très riche de cette région, ainsi que les évènements socio-politiques plus récents qui ont façonné la vie du peuple iranien.
Les séquences vidéo suivies de narrations sonores, d’animations graphiques et de matériaux d’archives – en anglais et en farsi – comme des extraits de bulletins d’information au moment de la Révolution, tendent à dessiner progressivement le portrait instable d’une existence soumise à l’exil.


Dans l’esprit de l’exposition canadienne Transplanting (2001) à laquelle Gita Hashemi participa aux côtés de huit autres artistes iraniennes qui rencontrèrent leur public sans voile pour aborder l’expérience de l’immigration, Of Shifting Shadows rappelle le poids de l’histoire sur ces femmes en laissant défiler à l’écran quelques slogans de propagande de la République Islamiste comme “mort à l’Amérique” ou “mort aux non-voilées”. En prenant la forme d’une histoire politique, Gita Hashemi brosse le portrait complexe d’une identité bi-culturelle où les mots et les phrases jouent le rôle d’éléments déclencheurs d’une mémoire renvoyant à une imagerie luxuriante allant du paysage iranien aux ruines de l’époque perse.


Learn more

Sur l’artiste :
http://gitaha.net/


Document(s) to download

Pedagogical sheet of the work
of-sh-sh9
bita_persepolis
mina_shah
of-sh-sh6
shifting_2_350_bw