ART /

Tu, sempre

/

Yann Beauvais

2001

Tu, sempre est une installation entre discours artistique, activisme et documentaire. Elle propose une re?flexion sur l’histoire et l’e?volution de la repre?sentation du sida ainsi que sur la manie?re dont elle est occulte?e.


L’œuvre se compose de plusieurs artefacts. La pie?ce centrale est un large e?cran en rotation permanente sur lui-me?me, dont l’une des surfaces est un miroir. Des textes en plusieurs langues, des te?moignages, des essais the?oriques ou critiques ayant trait au sida y sont projete?s et re?fle?chis dans toute la pie?ce. Ces textes sont principalement projete?s sur fond noir mais aussi sur des photos en plans rapproche?s de peau parfois tatoue?e, ou d’une fac?ade de maison tagge?e d’insultes se?rophobes. Ils de?filent a? des rythmes diffe?rents, se morcellent. Le spectateur n’en distingue souvent que des bribes.

L’immersion dans l’œuvre est accentue?e par la composition musicale diffuse?e dans toute la pie?ce, faites de sons de manifestations, de voix, de klaxons et de bruits e?lectroniques. A? l’e?coute au casque sont e?galement disponibles des te?moignages personnels et engage?s sur la maladie ainsi que sur ce qu’elle induit au quotidien. Au mur, une frise de photographies issues d’albums personnels, montrant des personnes malades ou non dans des situations banales, loin des ste?re?otypes des photographies d’art documentaire qui mettent en sce?ne la maladie.

Cette pie?ce aborde la maladie sur le plan discursif. Elle explore sa repre?sentation par le prisme de diffe?rentes interpre?tations et la crise du langage et de la parole qu’elle induit. Les discours expose?s, tanto?t froids et factuels, tanto?t intimes et militants, coexistent sans s’entreme?ler. En confrontrant ces deux types de discours, yann beauvais de?nonce avec de?licatesse et pudeur les conse?quences directes de cette vision mercantile et sensationnaliste sur la vie des personnes malades et insiste sur le pouvoir que peuvent avoir les mots et les images.

L’œuvre e?labore?e sur un mode de diffusion multiple, a? voir, a? entendre et a? lire installe le spectateur au cœur de cette proble?matique. Sollicite? de toute part, il se sent faire partie du tout. La vision de son reflet dans le miroir et les textes se refle?tant sur son corps renforce son implication.

Tu, sempre, cre?e?e en 2001 a? La Crie?e, centre d’art contemporain de Rennes, re?sulte d’une collaboration entre yann beauvais et Thomas Ko?ner, musicien, vide?aste, et auteur-compositeur.


yann beauvais (1953-) est cine?aste, plasticien et critique spe?cialiste du cine?ma expe?rimental. Il est le confondateur en 1982 avec Miles McKane de Light Cone, la plus importante coope?rative europe?enne de diffusion du cine?ma expe?rimental consacre?e a? sa cre?ation, a? sa diffusion et a? sa sauvegarde. Il explique lui-me?me que le point commun de tous ses films est d’e?tre construits selon le principe suivant : « fragilite? » – « disparition » – « effondrement ».


En savoir plus

Site web de l’artiste
yannbeauvais.com

Texte sur l’oeuvre
http://www.paris-art.com/marche-art/Tu,%20Sempre/Tu,%20Sempre/3978.html


Document(s) à télécharger

Fiche pédagogique de l'œuvre
tu sempre - yann beauvais
EXPODIAPO_4594_1342527015_CF024403
EXPODIAPO_4599_1342527368_CF024391
yann beauvais 2
yann beauvais 3