ART /

Man Ray

/

Publié le 22 avril 2010
Série Dada

par Michel Giroud et Eric Bernaud (réalisation)

Man Ray s’installe à Paris en 1921, pour se joindre au mouvement Dada. Artiste de génie et expérimentateur radical, il gagne un immense succès critique pour son travail photographique.
Son cinéma sera aussi radical que ses images ou ses objets.

 

Ce podcast découpé en 7 séquences-“révélations”, restitue l’univers de l’artiste américain.
Le ballet français, Le noeud de Moebius, La plaque trouée-pochoir, Portes-manteaux, L’énigme (machine à coudre ficelée), Objets métalliques trouvés dans l’atelier, le pain peint.

 

Extraits :

“L’interface du noeud de Moebius représente parfaitement l’activité paradoxale et contradictoire de Man Ray : OUI NON NON OUI POSITIF NEGATIF JOUR NUIT REVE INCONSCIENT CONSCIENCE, pas de dedans ni de dehors, on est sans arrêt dans l’interface, dans le mouvement cosmique.”
Peintre, photographe, cinéaste-écrivain, Man Ray est un touche à tout, curieux qui “troue les évidences, il ne veut pas s’ennuyer, il trouve des solutions inattendues, surprenantes ou l’inconnu à portée de main, laissant surgir une nouvelle idée, nouvelle lunette, nouvelle perception” (…)
Ami de Duchamp, à qui il emprunta le principe du ready made, pour créer des formes qui ne sont plus des sculptures, mais un objet mobile, en équilibre instable, Man Ray découvre l’imagination conceptuelle qui déclenche la révélation : Ce qui était utilitaire devient inutile, de l’art, quelque chose d’autre (…)

Bibliographie
(Non exhaustive) * Disponible dans la médiathèque expérimentale

-Objets :
Objets de mon affectation / Man Ray, éd. P. Sers, 1983
Catalogue raisonné des objets que Man Ray a fabriqués tout au long de sa vie, avec ses propres légendes accompagnant certains d’entre eux.
-Photographie :
Man Ray : la photographie à l’envers, Seuil, Centre Pompidou, 1998*
Man Ray : Arbres+ Fleurs – Insectes animaux, Steidl, 2009*
-Cinéma
Les films de Man Ray [D.V.D.] / réal. de Man Ray, éd. Centre Pompidou, 2007*
Quatre films noir et blanc de 1923 à 1929 et dix films courts.
-Ecrits :
Man Ray autoportrait Trad de l’américain par Anne Guérin, Actes Sud, 1998*

In the same category

Not Found

Apologies, but no results were found for the requested archive. Perhaps searching will help find a related post.