ART /

Kurt Schwitters (1887-1948)

/

Publié le 20 décembre 2012
Série Dada

Dans ce nouveau podcast, jamais l’incrustation des assemblages de fragments verbaux typographiques proposée par Eric Bernaud n’aura été aussi pertinente pour illustrer le portrait que fait Michel Giroud de K. Schwitters… Entrez dans le continent MERZ…

 

Michel Giroud et Eric Bernaud (réalisation)

Kurt Schwitters, né le 20 juin 1887 à Hanovre en Allemagne, et mort le 8 janvier 1948 à Ambleside en Angleterre, est un peintre, sculpteur et poète allemand.

On est au cœur de l’artichaut, la périphérie c’est du centre !

Il faut le présenter d’une manière non sérieuse, mais sérieusement élémentaire, chaotique et concentrée le cas (K) Schwitters qui n’a que très lentement pénétré le doux pays de France, dans les années 1947-1948…

Un bon dossier de la revu K mise en maquette par Pierre Faucheux où il a été présenté par Alain Gheerbrant et Schwitters venait de mourir connu et méconnu comme poète, musicien, théoricien, fabricant de la fameuse revue Merz, comme coordinateur européen de toutes les tendances.

Dans les Avant-gardes, il n’est pas du tout surréaliste ! il rencontre une grande difficulté à pénétrer un territoire qui est fondé autour de l’imaginaire surréaliste à Paris dans les années d’avant-gardes.

Onomatopées, articulations

Je ne fais pas ici de Schwitters, il m’a permis de faire n’importe quoi avec ma bouche, avec ma voix, avec mes gestes. C’est l’ouvreur de boites absolu qui dans les années 20 veut de Hanovre, monter à Berlin, en espérant appartenir au fameux club dada qui fonctionnait selon le mode de l’unanimité, il a dû lui manquer 2 voix pour être admis Huelsenbeck considère qu’il était petit bourgeois, Hausmann souhaiterait lui qu’il rentre dans le club ils deviennent très amis et très proches.

Schwitters en colère fonde grâce à ce refus le nouveau mouvement en 1922 à Hanovre, anti-dada, MERZ et les fameuses tournées vont commencer en Allemagne, Dresde…

Puis en Hollande, Schwitters caché dans la salle pendant que Doesburg représente dada sous le nom de BONSET et aboie ….

Schwitters seul artiste, poète, dramaturge, sérieusement burlesque qui refuse toutes les « isme », tous les mouvements, toutes les avant-gardes, les arrière-gardes, il refuse et prend tout et le terme de MERZ qui est l’abréviation de KOMERZ (banque coupée) il faudrait arriver à faire danser MERZ partout MERZ peinture, MERZ musique (URSONATE), assemblage, exposition, rencontre, organisation…

Tout peut devenir MERZ, sculpture infinie qui n’arrête pas de se développer !

Dans sa maison, il va tellement « merzer » ses assemblages que cela pourrait déborder du grenier jusqu’au toit, tel un assemblage monumental où la terre entière, le cosmos deviennent MERZ, où ça tourne chaotiquement dans toutes les directions sans négliger aucune tendance, aussi bien la vieille poésie traditionnelle, que l’expressionniste, la surréaliste, abstraite, concrète, géométrique, sonore, la non-poésie, la post-poésie, la met-poésie.

Avec Schwitters, il n’y a pas de limitation, la créativité doit se développer comme elle en a envie, elle n’a pas d’évolution, si ce n’est que dans le même jour on ne pas tout faire en même temps !

Schwitters commence par être un peintre normal, avant 1914, académique, puis il devient post

Abstrait, puis collagiste dada (invention de MERZ et des fameux collages).

Schwitters continue à faire des collages, « si j’ai envie de réaliser dessin technique, pourquoi ne le ferai-je pas ? , un paysage ? » C’est ça Schwitters !

Toute sa vie parallèlement, il fait un dessin académique, associé à un dessin construit ou un dessin qui pose un principe clé : « on n’a pas à se censurer, on doit se développer si l’on est capable dans toute les directions », c’est pour cela qu’il est à la fois ami d’Hausmann le dadasophe et de Doesburg le constructiviste, et de El Lissitzky

Et Dada; Arp qui donne la main au hasard, toute œuvre pourrait être le jeu du hasard et devenir presque anonyme.

Présentation de Schwitters

Sa biographie, brève, il est mort jeune, en 1948

Il entretient une correspondance avec Hausmann puisqu’ils ne s’étaient pas vus pendant la guerre, ils ont le projet d’éditer une revue basée sur l’imagination fantaisiste qui sortira après en reprint PIN

Un tableau de Schwitters et les relations avec ARP.

Les anglais MERZ, le carrefour des relations de toutes les revues d’avant-gardes

De Stilj

Mecano

Disque Prague Budapest

Objets Berlin

MERZ Richter

MERZ Block

Varsovie, Bleu

Italie !

C’est vraiment le point de rencontre de toutes ses revues qui échangent des poèmes, des graphes, des mots, des dessins, des tableaux. Il organisera des soirées MERZ fameuses chez lui à Hanovre (10’22).

Déclamation

Tout ce qui sort de ma bouche est style A B C D E F G …

Vous avez remarqué quand je fais une erreur avec MERZ, l’erreur n’existe pas, on la corrige immédiatement il n’y a même pas à la corriger, le bégaiement fait partie de la poïétique

Schwitters intègre les mots en liberté futuristes, les pousse à l’extrême pas simplement dans le cri mais aussi dans la concentration même, par exemple ici la beauté inimaginables des alphabets techniques vde la typographie, lorsque, ce sont des poèmes fabuleux, on peut les dire comme on veut.

(…)

Quelques rebonds bibliographiques :

Les cahiers du Musée national d’art moderne [texte imprimé] : été 2004, n°88 / Bruno Racine. – Paris : Centre Pompidou, 2004. – 125 p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Contient : ” Le solipsisme de Dada “/ Leath Dickerman. ” Le cabaret voltaire “/ Denys Riout. ” “Prendre le train de la relativité ” : Dada et Nietzsche / Christian Schlatter. ” Picabia, “poète impair ” : autour d’un ensemble inédit de dessins-poèmes / Arnauld Pierre. ” Duchamp et Dada ” = le négatif préféré à la négation / Didier Semin. ” L’art sec “/ Janine Mileaf. ” Convictions ” = Dada et la loi / Matthew S. Witovsky. ” Ego dada “/ Aurélie Verdier. ” 1920 Tête DADA de Sophie Taeuber ” = Un manifeste plastique / Gabrièle Mahm. ” La lettre violée “/ Hubert Damisch. ” Kurt Schwitters, Meister von i “/ Isabelle Ewig. ” Un coup de guele jamais n’abolira le hasard ” = Raoul Hausmann et la poésie phonétique / Guilhem Fabre. ” La chasse au sujet ” = Sur le cinéma dada. ” Dire blanc et noir, en deux mots ” = Le non in-ouï de Georges Ribemont-Dessaignes / Roxane Jubert. ” “L’affaire dada ” = Le 25 février 1920 à la Closerie des lilas / Cécile Debray. ” Dada à Doucet “/ Yves Peyré. ” Un drôle d’objet ” = 1919 Droller de Man Ray / Anne Malherbe. -ISBN 2-84426-256-2
* Sujets :
Picabia, Francis (1879-1953) ** Critique et interprétation
Duchamp, Marcel (1887-1968) ** Critique et interprétation
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Critique et interprétation
Hausmann, Raoul (1886-1971) ** Critique et interprétation
Ribemont-Dessaignes, Georges (1884-1974) ** Critique et interprétation
Ray, Man (1890-1976) ** Critique et interprétation
Dadaïsme ** Et le cinéma
Dadaïsme
Double-barrelled gun [Texte imprimé] : Dada aux Etats-Unis, 1945-1957 / Judith Delfiner. – [Dijon] : les Presses du réel, DL 2011. – 1 vol. (636 p.) : ill., couv. ill. ; 21 cm. – (Oeuvres en sociétés)
Bibliogr. p. 585-622. Index.
ISBN 978-2-84066-366-9 (br.) : 32 EUR
* Sujets :
Motherwell, Robert (1915-1991)
Emerson, Ralph Waldo (1803-1882)
Dewey, John (1859-1952)
Cage, John (1912-1992)
Cunningham, Merce (1919-2009)
Schwitters, Kurt (1887-1948)
Cage, John (1912-1992)
Duchamp, Marcel (1887-1968)
Satie, Erik (1866-1925)
Man Ray (1890-1976)
Schawinsky, Xanti (1904-1979)
Coomaraswamy, Ananda Kentish (1877-1947)
Arensberg, Louise (18..-19..)
Arensberg, Walter (1878-1954)
Conner, Bruce (1933-….)
Berman, Wallace (1926-1976)
Dadaïsme ** Etats-Unis ** 1945-1970
Arts ** Etats-Unis ** 1945-1970
* Résumé : Si l’on en croit Marcel Duchamp, le XXe siècle posséderait ceci de particulier « d’être comme un double-barrelled gun », en ce qu’il aurait fait de la récurrence la caractéristique de son historicité. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Dada serait ainsi « ressorti » : « double feu, second souffle ». Préparée dans l’ombre de l’expressionnisme abstrait et apparue au grand jour à la fin de la décennie 1950, la résurgence de Dada aux États-Unis constitue le sujet même de cet essai.
L’écrit et l’art [Texte imprimé] / [colloque organisé par le Nouveau musée-Institut d’art contemporain et la Faculté d’anthropologie et de sociologie de l’Université Lumière-Lyon 2, 4 et 5juin 1993] ; [contributions de] B. Buchloh, N. Bandier, M. Dachy… [et al.] ; [sous la dir. de Benjamin Buchloh]. II. – Villeurbanne : le Nouveau musée-Institut d’art contemporain, 1997. – 227 p. : ill. ; 24 cm. – (Textes / Nouveau musée-Institut d’art contemporain)
ISBN 2-905985-25-9 (br.) : 120 F
* Titre général : L’écrit et l’art. ; 2
* Sujets :
Newman, Barnett (1905-1970) ** Critique et interprétation
Dubuffet, Jean (1901-1985) ** Critique et interprétation
Michaux, Henri (1899-1984) ** Critique et interprétation
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Critique et interprétation
Beuys, Joseph (1921-1986) ** Critique et interprétation
Sekula, Allan (1951-….)
Art et littérature ** 20e siècle ** Congrès
Avant-garde (esthétique) ** Congrès
i, manifestes théoriques et poétiques [Texte imprimé] / Kurt Schwitters ; éd. établie par Marc Dachy ; trad. originales de Marc Dachy et Corinne Graber. – Paris : Ed. Ivrea, 1994. – 126 p. : ill. ; 24 cm.
Bibliogr. p. 117-119.
ISBN 2-85184-238-2 (br.) : 80 F
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Biographies
Dadaïsme

Kurt Schwitters [Texte imprimé] : “l’art m’amuse beaucoup”, biographie 1887-1948 / François Bazzoli. – Marseille : Images en manoeuvres éd., 1991. – 191 p. : ill., couv. ill. en coul. ; 21 cm. – (Une vie d’artiste)
Bibliogr. p. 169-174. Index.
(br.) : 125 F. – ISBN 2-908445-04-6 (erroné)
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948)
** Exemplaire (s) :
Kurt Schwitters [texte imprimé] : Ich ist Stil / Rudi Fuchs. – Rotterdam : NAI Publishers, 2000. – 216 p. : ill. en coul. ; 25 cm.
ISBN 978-90-566-2159-9
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948)
Kurt Schwitters [Texte imprimé] : Centre Georges Pompidou, Paris [24 novembre 1994-20 février 1995] / [organisé par le Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle]. – Paris : Centre Georges Pompidou : Réunion des musées nationaux, 1994. – 397 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. ; 28 cm. – (Classiques du XXe siècle, 0760-5153)
Bibliogr. p. 386-390. Discogr. p. 391. Index.
ISBN 2-85850-799-6 (Centre Georges Pompidou). -ISBN 2-7118-3230-9 ((RMN) (br.) : 390 F
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Expositions
Kurt Schwitters & Ray Johnson [Texte imprimé] : Merz & Moticos : [exposition, 22 juin-28 octobre 2012], Musée Denys-Puech, Rodez / [textes de Jasper Hallmanns, Achim Sommer, Werner Spies]. – Montreuil-sous-Bois : Lienart, impr. 2012. – 1 vol. (143 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 24 cm.
Bibliogr. p. 140-143. Notes bibliogr.
ISBN 978-2-35906-082-9 (rel.) : 30 EUR
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Catalogues d’exposition
Johnson, Ray (1927-1995) ** Catalogues d’exposition
Collage (art) ** Catalogues d’exposition
* Résumé : K. Schwitters, peintre allemand, fut proche du mouvement dada, avant de créer en 1919 son propre mouvement, Merz. Il a travaillé autour du collage jusqu’à aboutir à une oeuvre monumentale en 1923. R. Johnson, artiste américain, fut le pionnier de l’art postal. Des oeuvres de ces deux artistes, issues de collections privées, sont réunies à l’occasion de cette exposition.
Merz [Texte imprimé] : écrits / Kurt Schwitters ; éd. établie, présentée & annotée par Marc Dachy ; textes allemands trad. par Marc Dachy et Corinne Graber, textes anglais trad. par Marc Dachy ; Ursonate . Suivi de Schwitters par ses amis. – Paris : G. Lebovici, 1990. – 406 p. : ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm.
Contient le fac-sim. de la typographie originale de “Ursonate”, enregistrement de son interprétation par l’auteur en 1932. Bibliogr. p. 363-369. Index.
ISBN 2-85184-225-0 (br.) : 300 F
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948)
Dadaïsme ** Allemagne
** Exemplaire (s) :
Per Kirkeby [texte imprimé] : and the “Forbidden paintings” of Kurt Schwitters = Rétrospective / commissaire d’une exposition, Siegfried Gohr. – Bruxelles : BOZAR, 2012. – 199 p. : ill. en coul ; 30 cm.
Publié dans le cadre de la présidence danoise du Conseil de l’Union européenne.
ISBN 978-90-85866-25-1
* Sujets :
Kirkeby, Per (1938-….) ** Catalogues d’exposition
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Expositions
* Résumé : Le Palais des Beaux-Arts présente une rétrospective de l’oeuvre de Per Kirkeby (né en 1938), peintre majeur de l’avant-garde danoise. Mais que faut-il entendre par avant-garde : rupture, minimalisme, abstraction, emprunts, détournements ? On retrouve tout cela dans une oeuvre prolifique qui démarre dans les années 60 dans le sillage du mouvement Fluxus. Mais il ne s’agit là que d’un versant d’une oeuvre très diverse qui puise tout autant dans la figuration des classiques danois ou les expérimentations des maîtres français du XIXe siècle, comme Eugène Delacroix. Kirkeby ne peut ni ne veut être classé, préférant questionner sans relâche la position et les perceptions de l’observateur. Un processus artistique qui se déploie sur différents supports (toiles, tableaux noirs, papiers, bronze, etc.) ; et révèle chez ce géologue de formation, une nature omniprésente.
** Exemplaire (s) :
Schwitters Arp / Gottfried Boehm. – Hatje Cantz Pub, 2005. – 264 p. : ill. en coul. ; 29 cm.
ISBN 3-7757-1383-2 : 48.95 eur
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948)
Arp, Jean (1886-1966)
Schwitters in Norway [texte imprimé] / edited by Karin Hellandsjo, Karin Orchard, Isabel Schulz … [et al.]. – Ostfildern : Hatje Cantz Verl., 2009. – 211 p. : ill. en coul ; 29 cm.
Publié à l’occasion de l’exposition “Schwitters en Norvège” du 1er octobre 2009 au 17 janvier 2010 au Henie Onstad Art Centre de Hovikodden.
ISBN 978-3-7757-2420-3
37 euros.
* Sujets :
Schwitters, Kurt (1887-1948) ** Norvège

In the same category

Not Found

Apologies, but no results were found for the requested archive. Perhaps searching will help find a related post.