ART /

Projet Trouble

/

Collectif Tricyclique Doll

Résidence février 2016

Le Collectif Tricyclique Doll

Fascinés par la magie des interactions mécaniques et le savant dosage des matières en réactions, nous appréhendons chaque projet comme une leçon de choses. De ces incursions vers des procédés et processus de tout ordre, nous donnons notre lecture, notre projection et inventons engins, sculptures ou scénographies évolutives, vivantes, bruyantes, ludiques et sensorielles, sur des modes et au sein d’espaces de rencontres avec les publics, toujours différents.


Le projet Trouble
Résidence de création

Trouble embarque le spectateur pour un voyage introspectif, en s’appuyant sur un dispositif sonore et visuel, à travers l’espace. Invité par un curieux bouquiniste à retrouver dans la ville le fil de la pensée intime d’un(e) de ses habitant(e)s, le spectateur chemine au fil de stations sonores identifiables grâce à des indices visuels.

Ces points sonores sont invisibles et muets pour le simple passant : ils ne deviennent sonores qu’au contact physique, et aux seuls détenteurs des clés d’écoute. L’ostéophonie comme mode de transmission sonore, medium permet la propagation du son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne, sans passer par les tympans. C’est la vibration du squelette qui propage le son, donnant ainsi l’impression d’un son venant de l’intérieur du corps. Le son n’est audible que si le corps est en contact physique avec le système de diffusion. Et seule la personne l’entend…

Auteur, mise en rue: Ben Farey
Auteur, mise en mots: Fabrice Melquiot
Artiste numérique, développeur: Guillaume Bertrand
Conception technique et technologique: 3615 Senior – Emmanuel Patoux, Guillaume Bertrand
Production: Peggy Kintzinger, Collectif Tricyclique Dol

Coproduction (recherches en cours): Culture Commune, scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais / Bien Urbain, Besançon / Espace multimédia Gantner, centre d’art contemporain, Bourogne / Les scènes du Jura, scène nationale.

avec le soutien de (demandes en cours): CNC-dispositif pour la création multimédia et numérique DICRéAM, du Conseil régional de Franche-Comté, du Conseil général du Doubs et de la ville de Besançon.

La bibliothèque in situ n° 18 a rencontré les artistes : écoutez ici.


SONY DSC