ART /

Résidence Wikifémia

/

La Collective Roberte La Rousse

Du 27 au 31 août

L’Espace multimédia Gantner a accueilli durant une semaine « la collective » Roberte La Rousse dans le cadre du projet Wikifémia.


Ce projet a pour but de promouvoir des articles de femmes importantes sur l’encyclopédie Wikipédia. Et

Plusieurs actions ont été menées comme un Editathon au Shadok à Strasbourg, une conférence et une résidence à l’Espace multimédia Gantner du 27 au 31 août.

Roberte la Rousse est une collective qui développe des projets artistiques et critiques, fondée par Cécile Babiole, plasticienne, et Anne Laforet, chercheuse et Coraline Cauchi, metteuse en scène et comédienne.

La collective travaille sur la thème : « langue française et genre ». Elle s’agit de contrer la sexisme inscrite à la cœur de la langue française et de sa grammaire puisque, comme nous l’avons toutes apprise à l’école, « la masculine l’emporte toujours sur la féminine ».

En 2016, la collective a lancée la projet En française dans la texte qui consiste à traduire « en française  » c’est-à-dire entièrement à la féminine, des textes provenante de différentes horizons, grâce à la création d’une règle générale de féminisation. C’est ainsi que les traductions perturbent sensiblement les messages originales. La processus de traduction fait l’objet de performances, d’installations et d’éditions.

 


En savoir plus

La site de la collective Roberte La Rousse –> https://robertelarousse.fr/

Logo Roberte La Rousse
Résidence Wikifémia
IMG_20180831_142636
IMG_20180830_152238_HDR
IMG_20180830_120209
IMG_20180830_115730
IMG_20180830_115719_HDR
IMG_20180830_115705_HDR
Résidence Wikifémia