LogoCG LogoEMG
FaceBook
flux RSS

We can be heroes
(sous réserve) : Marco Cadioli, Benjamin Nuel, Antonin Fourneau, Dekalko Djeff,  Martin Le Chevallier, Cory  Arcangel, Team Chman, Kolkoz, Les Riches Douaniers,  Molleindustria, Carlo Zanni, Yann  Duyvendak.
du 26 mars au 25 juin 2011

We can be heroes

"A lʼère de la cyberculture et de lʼintelligence collective, le jeu vidéo sʼimpose de plus en plus à côté des disciplines artistiques historiquement établies. 
Son esthétique et sa manière de revisiter le réel révèle une nouvelle «représentation formelle» et de plus en plus d'artistes contemporains l'utilisent comme moyen d'expression pour en faire des explorations 
plastiques participatives, qui sʼéloignent de la simple finalité ludique et de divertissement. 
Dans les œuvres choisies pour cette programmation le rôle du spectateur demeure fondamental, grâce à une esthétique "participative", le spectateur a désormais la place du protagoniste. "


 

Margherita Balzerani, Commissaire dʼexposition

En partenariat avec Human Atopic Space

 

 

Vernissage + performances surprise : samedi 26 mars à 17 heures

En présence de Margherita Balzerani

 

Listes des oeuvres et des artistes présentés :


- Yann Bauquesne, Through the player 4, vidéo, 2010 - No Surrender, vidéo, 2010

- Marco Cadioli, la série Arenae, photographies lambda print, 2005

- Dekalko Djeff, Pentapong, installation interactive, 2008
- Antonin Fourneau, Wiinami, installation interactive, 2009

- Martin Le Chevallier, Vigilance 1.0, jeu de vidéosurveillance, 2001

- Molleindustria, McDonald’s videogame, jeu vidéo en ligne, 2006 et Every day in the same dream, jeu vidéo, 2010

- Benjamin Nuel, L'hôtel, jeu vidéo, 2009 et L'hôtel, la série (épisode UN, DEUX, TROIS), 2010 (produit par Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains, 2008 et Lardux Film)
- Team Chman, Opnyama, jeu vidéo de plateforme, 2001
- Carlo Zanni, Average Shoveler, jeu vidéo en ligne, 2004

Les machinimas* présentés :


Lovely Family TvThe Lovely Team, 2010, 3’03 (Bande son :Boyze Noise)

Dagon, Trace Sanderson, 2010, 8’4'
Over Data, Marco Man Ray, 2010, 3’13

Welcome to the desert of Real, Paolo Petercini, 2009, 6’37 (Bande son : Pan Sonic)

Intervention, de Phil Rice, Aka Overman, 2009, 4’48               
The Body is obsolete, Chantal Harvey, 2009, 3’46       
55 sounds to the sky, Christine Webster et Balthazar Truffaut, 2010, 6’30

 

**Machinima n.m. : Néologisme formé à partir des termes "machine", "cinéma" et "animation", le machinima désigne la pratique consistant à réaliser des courts métrages et films d'animation à partir du contenu de jeux vidéo (moteur 3D, personnages en guise d'acteurs, dans les "décors" de l'univers virtuel du jeu, etc.).

 

 

 

Autour de l'exposition...

 

 

Visites guidées d'expo + ateliers pour les groupes

Contact clemence.girard[at]cg90.fr

 

 

Du mardi 10 au dimanche 15 mai

ATELIERS GRUNDTVIG

 

L’Espace multimédia gantner propose dans le cadre de cette exposition un atelier européen Grundtvig : les univers virtuels comme pratique artistique.

Plus d'informations sur ces ateliers en cliquant ici !

 

 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.
Cette communication n’engage que l'Espace multimédia gantner et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

 

 

PROJECTIONS

 

Mercredi 11 mai à  20h30 au Cinéma des Quais (Belfort) – tarif cinéma
UNIVERS VIRTUELS

En collaboration avec Cinémas d’aujourd’hui
THE CAT, THE REVEREND AND THE SLAVE, LA VRAIE VIE DE SECOND LIFE
Alain Della Negra et Kaori Kinoshita - France - 1h20 - 2009
Que l’on soit ou non initié à Second Life n’a pas d’incidence sur le plaisir et l’intérêt que l’on peut ressentir à la vision de ce film. Ce qui anime le film est l’envie de restituer la porosité entre des imaginaires plus ou moins avouables et la vie des gens, leur environnement familier, où le réel et le virtuel s’épousent, sans volonté sociologique mais en racontant des histoires. The cat… est une vertigineuse exploration des liens entre solitude et communauté, interrogeant les nouvelles relations entre les hommes.
THE TRASHMASTER
de Mahieu Weschler - France - 1h30 - 2010
Entièrement réalisé avec des images "filmées" avec Grand Theft, Auto 4 (GTA4), un machinima, donc, The Trashmaster raconte l’histoire d’un éboueur New Yorkais qui entreprend de jouer les justiciers. Le scénario, la qualité des images, de la réalisation y sont stupéfiants et en font un film à part entière.

PERFORMANCES et PROJECTIONS

 

Dimanche 15 mai à  17h00
MACHINIMAS

 

Atelier Grundtvig + Les Riches Douaniers

 

- Sélection machinima + machinima réalisé lors de l'atelier Grundtvig

 

- Performance "Marathon Gravity" par les Riches Douaniers
Des silhouettes aux traits de deux coureurs s’affrontent. Le premier semble collé au sol et le deuxième s’est affranchi de la gravité. Un musicien installé à proximité de la projection essaye de suivre en direct les héros qui évoluent dans une atmosphère de ralenti et d’apesanteur ; un dialogue s’établit entre ces différentes composantes.
Les Riches Douaniers travaillent avec le numérique à partir du monde des jeux depuis 2000 (histoire d’un héros sur internet, Héroïc Painting). Ils réalisent depuis 2005 des machinimas musicaux, longs et courts métrages, qui ont obtenu entre autres
des prix au festival de New York en 2008.

 

 

Cliquez ci-dessous pour découvrir :

Podcast "Entretien avec Margherita Balzerani autour de Second Life"

Podcast n°29 - Les Riches Douaniers

Entretien avec Djeff Regottaz

Entretien avec Yann Bauquesne


REVUE SEMAINE “We can be Heroes”

 

 

 

Semaine 18.11

We can be Heroes

n°269

 

Lire gratuitement l'édition numérique

Commander la revue

 

Revue hebdomadaire pour l'art contemporain

Edition : Analogues, maison d'édition pour l'art contemporain

Coproduit par L'Espace multimédia gantner

Textes Margherita Balzerani