ART /

Ghost Machinery

/

CM von Hausswolff, Dominique Goblet et Guy Marc Hinant

du 21 mars au 30 mai 2009

Le projet, loin d’être un lieu mortifère, se veut une chambre de réflexion sur la mémoire au bord de la disparition. Capter pour un temps, des images, des sons tirés de l’ombre.

Quatrième mouture d’un work in progress présenté à la galerie Diapason (New York), à la Bellone (Bruxelles) et au Tri Postal (Lille), cette version plus étendue dévoile, en outre, un grand nombre de documents inédits issus de collections privées.


CM von Hausswolff compose quatre sources sonores à partir d’enregistrement captés dans les années 60 par les Dr. Raudive et Stempnik – ces fragments hybrides de bruits et de voix furent reconnus par eux comme la captation de la voix des Morts.

Dominique Goblet dont le travail joue (à la fois à travers ses publications et ses expositions personnelles) sur les limites du récit, conçoit une série de tableaux à partir d’un outil très simple : le Bic à 4 couleurs.

Ces fresques presque monochromes sont comme l’envers d’un décor éternellement sans couleurs.

Guy Marc Hinant créé, à partir de photographies de sa famille et de clichés d’inconnus, une vidéo de taille variable, variation sur des images qui, un jour sans doute, ont représentés tant de choses pour quelqu’un.

Vernissage 21 mars à 17h

Exposition dans le cadre de la Belge Quinzaine du Théâtre du Granit


EN SAVOIR PLUS

Liens artistes

http://www.dominique-goblet.be

http://www.ome-production.net

http://www.cmvonhausswolff.net

http://www.elgaland-vargaland.org

http://www.espacemultimediagantner.cg90.net/wp-content/uploads/2009/05/AFFICHE_GHOST.jpg
ghost10
ghost2
ghost3
ghost7
ghost8
ghost9
ghost5
ghost6
ghost1